• facebook
  • twitter
  • instagram
  • youtube

Accueil

Artistes, enseignants, médiateurs culturels dans une collectivité, une association ou une structure culturelle, chargés des relations avec les publics, acteurs du champ social, sanitaire ou judiciaire, porteurs de projets, danseurs amateurs, chercheurs ou simples curieux, ce site ressources a été conçu pour vous.

Pensé comme une plate-forme amenée à évoluer, ce site comporte trois plateaux pour S’OUTILLER/SE RESSOURCER, SE FORMER/S’INFORMER et RÉFLÉCHIR/PARTAGER dans lesquels vous trouverez respectivement les outils et ressources pour monter, mener et étayer un projet d’éducation artistique et culturelle, un espace ressource pour se former et enfin un espace pour réfléchir à nos pratiques et continuer à alimenter le désir qui nous anime.

« La médiation culturelle fonde, dans le passé, le présent et l’avenir, les langages par lesquels les hommes peuvent penser leur vie sociale, peuvent imaginer leur devenir, peuvent donner à leurs rêves, à leurs désirs et à leurs idées, les formes et les logiques de la création »
Bernard Lamizet, La médiation culturelle, éd. L’Harmattan, Paris, 2000.

Cette plate-forme est donc pour vous et à vous.
Si vous avez envie de partager, de suggérer des ressources encore non-référencées, contactez-nous.

contact : mediation.culturelle@cnd.fr

Actualités

Journée d’étude "Des publics pour la danse" Synthèse par Claire Buisson
Un nouveau cycle autour de la notion de « public-s » a été inauguré en juin 2017. Des chercheurs, philosophe, sociologue, et professionnels du spectacle vivant ont été conviés afin de croiser différents points de vue sur le public (au singulier et au pluriel). Cette journée a été l’occasion d’évoquer la spécificité d’un public en danse, de réfléchir aux modes d’invites des publics par les structures culturelles et aux usages politiques de ceux-ci. Cette synthèse trace les axes de réflexion au coeur de la journée du mardi 27 juin.

Séminaire national "Créer en collectif : quels processus et quels enjeux ?" 2, 3 et 4 octobre 2017
Pôle de Ressources pour l’Éducation Artistique et Culturelle Danse et Arts du mouvement en Rhône-Alpes
à La Casade, Pôle National Cirque Ardèche–Auvergne–Rhône-Alpes
La compagnie XY nous propose pour ce séminaire d’expérimenter en 3 jours une création en collectif, mais aussi la création d’un collectif.
« Chacun à sa place » comme un postulat.
« Chacun trouve sa place » son endroit juste au sein du collectif.
« Chacun prend sa place » il ne suffit pas de la trouver, encore faut-il la prendre.
L’ouverture, le partage et la solidarité sont des valeurs à l’œuvre dans le processus d’écriture collective, comme dans le fonctionnement de la compagnie. Non comme un principe figé, mais plutôt comme un travail sur soi et vers l’autre. La démarche des XY, c’est affirmer le collectif, la prouesse, l’écoute et la confiance des corps comme un acte de résistance joyeux et poétique. Le séminaire articulera des temps de pratique, d’échanges, des temps de conception et d’autonomisation des groupes. La place de la transmission, du rôle de l’enseignant dans cette démarche sera une question importante au cœur des temps de réflexion qui aborderont également la transposition de l’expérience vécue.

Formation aux outils A chaque danse ses histoires, La danse contemporaine en questions et Data-danse.fr
16 et 17 novembre 2017
CN D Pantin

Le CN D a participé à l’élaboration de trois outils pédagogiques, supports à des projets de médiation en danse, et accompagne leur utilisation par une formation. Lors de ces deux jours de formation, il sera proposé de découvrir les trois outils et d’expérimenter leurs multiples usages. Les participants s’exerceront à créer des parcours de médiation en danse à partir des outils, et pourront s’appuyer sur les particularités et les atouts de chaque support pour étoffer des parcours déjà existants.

Formation nationale PREAC danse : 1 + 1 = 3 24, 25, 26 et 27 janvier 2018
PREAC danse contemporaine et altérité de Franche-Comté
à VIADANSE Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort, et à Dijon
« Altérité, créolisation et croisements », problématique posée dans le champ chorégraphique, par le croisement de cultures et traditions différentes, résonances à l’école (responsabilisation et citoyenneté) : comment se dégager de contraintes d’appartenance ou de catégories d’esthétique, comment prendre en compte l’extérieur à "soi", la complexité, l’étrangeté, pour se nourrir du polyphonique, "se changer en échangeant", et ouvrir un espace imprévisible d’expérience partagée, d’humanité, et de créativité culturelle ? Dans ce contexte, échanger sur les politiques d’EAC et la conception de partenariats, reliant diversité de postures et convergences de visées.
+ les ateliers en résonance
Cycle de formations en relation avec les programmations régionales, questionnant les artistes sur l’écriture chorégraphique, les relations de la danse avec d’autres arts, la question de l’altérité et les outils.

Formation Grandir avec la danse : L’expérience du corps sensible dans les parcours d’éducation artistique et culturelle
24 novembre 2017, 29 et 30 janvier ou 1er et 2 février 2018
Pôle ressources pour l’Éducation artistique et culturelle des Pays de La Loire
à Angers, au Mans et à La Roche-sur-Yon
Ce cycle interdépartemental de formation a pour ambition de co-construire une culture commune autour des enjeux et de la mise en oeuvre des projets d’éducation artistique et culturelle (EAC) en danse. Témoins de la diversité des acteurs engagés en faveur de l’EAC, intervenants et participants interrogeront ensemble les fondamentaux de la danse en milieu scolaire et l’articulation entre projets et parcours dans les territoires (PEAC). L’enjeu sera également de mettre à jour les modalités de coopération des acteurs en faveur d’une EAC tout au long de la vie.

Une nouvelle base de données de projets en ligne par Arts Vivants & départements
Cette base de données est destinée à faire connaître les actions départementales en matière d’éducation et de pratiques artistiques et culturelles. C’est un outil pour valoriser l’action solidaire des départements vers les populations et sa pertinence dans la chaîne de coopération des politiques culturelles.